CinExploitation

CinExploitation

-

Pourvoyeur de livres de qualité sur
le cinéma pop et d'exploitation

Créée en 2008 par Julien Sévéon, la collection CinExploitation a pour volonté d’explorer les recoins cinématographiques délaissés par la critique institutionnelle. Ceux d’un cinéma populaire irrévérencieux, subversif, décadent, violent tout autant qu’inspiré, fou, jouissif et parfois franchement révolutionnaire. Un cinéma longtemps relégué aux salles de quartiers décrépies et réservé à un public que certains n’hésitaient pas à présenter comme «déviant».

Misant à la fois sur un travail d’écriture et de recherche pointu, ainsi qu’une iconographie riche et rare, la collection CinExploitation a su s’imposer comme une marque de qualité pour les amateurs/ cinéphages/ passionnés de cinéma populaire et d’exploitation.

Après être passé par deux éditeurs, CinExploitation vole désormais de ses propres ailes.

Prochaînement

-

Massacre(s) à la tronçonneuse, 1974-2017 une odyssée horrifique

Julien Sévéon - Un livre, deux volumes, trois éditions

En 1974, un jeune Texan du nom de Tobe Hooper sort un petit film qui crée une onde de choc mondiale immédiate : Massacre à la tronçonneuse. Présenté à la Quinzaine des réalisateurs, le film enthousiasme autant qu’il révulse. A tel point qu’il connaît de gros problèmes avec la censure en Angleterre, en Allemagne et même en France. Derrière son aspect de film culte, Massacre à la tronçonneuse reçoit rapidement le soutien et les hommages soutenus de nombreux réalisateurs, allant de William Friedkin à Steven Spielberg. En 1986, Hooper retourne au film qui l’a fait connaître et sort une suite frappadingue et hystérique. Six autres productions, aussi dissemblables les unes que les autres, suivront avec, dernier en date, Leatherface que le brillant duo français Alexandre Bustillo et Julien Maury a réalisé.

Pour fêter les 45 ans de la sortie du film original signé Tobe Hooper, Massacre(s) à la tronçonneuse 1974 – 2017, une odyssée horrifique propose de vous plonger dans la création des huit films qui ont fait de Leatherface une légende du cinéma.

Cinq ans de travail auront été nécessaires pour raconter cette histoire chaotique. La jeunesse de Tobe Hooper et ses premiers films – évoqués ici pour la toute première fois ; le tournage, la réception et les conflits qui ont émaillé Massacre à la tronçonneuse ; les différentes suites, spin-off et remakes, sources de nouvelles crises et de problèmes… Sur plus de 600 pages, séparées en deux volumes afin de faciliter la manipulation et la lecture, Massacre(s) à la tronçonneuse

1974 – 2017, une odyssée horrifique dévoile de nombreux faits inconnus et méconnus sur le tournage des huit films, des photos et documents jamais publiés auparavant et 17 interviews avec des personnes clefs de la franchise – le réalisateur, le chef opérateur, le preneur de son… de Massacre à la tronçonneuse ; l’actrice principale et le chef opérateur de Massacre à la tronçonneuse 2 ; le réalisateur et le scénariste de Leatherface

Commander

Tolérance Zéro – La justice expéditive au cinéma

Fathi Beddiar

en savoir plus

Mamoru Oshii, rêves, nostalgie et révolution

Julien Sévéon

en savoir plus

Drive-in & Grindhouse Cinema 1950’s-1960’s

Régis Dubois

en savoir plus

Lucio Fulci, le poète du macabre

Régis Autran, Huges Deprets, Lionel Grenier, Jean-François Rauger, Julien Sévéon, Mathias Ulrich

en savoir plus